jeudi 18 septembre 2014

L'Etat d'urgence

         

L’Etat d’urgence

C’est l’état d’urgence
Tous nous brimbalons
D’une même cadence
Pour payer rançon

Langueur nauséabonde
Pour couverture d’âmes
Si bien habituées
Qu’elles en joueraient le drame
Les yeux fermés

Sur l’autoroute
Dieu que ça va vite !
Le paysage en croûte
Se ramasse sur la vitre

C’est l’état d’urgence
Il faut crier « Plus vite !
Sortez de la danse ! »
C’est...une, deux, une, deux...la cadence !

Déesse de la symétrie, jolie, jolie,
Tu nous voles nos élans
N’offrant que masques de zombies !?

(Page de pub !  Veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée…Lancez le jingle ! 
maintenant souriez et répétez : La vie est belle, je vais m’acheterET…. ET…. ET….!)

SI, si, la vie est belle 

Tout juste le prix d’un somnifère :
Ah ! Qu’il est doux de courir
Pour atterrir aux enfers
Sans même en avoir l’air.

H. Seposa